Les méthodes actives

 

La relaxation dynamique est une technique de sophronisation individuelle ou collective, de caractère dynamique, utilisant comme moyens d’activation intrasophronique certains procédés inspirés de quelques techniques orientales. Les termes de relaxation et de dynamique peuvent à priori apparaître contradictoires. il semble au contraire que les différents exercices mettant en jeu une certaine contraction musculaire pourraient activer l’approfondissement de la relaxation mentale, le tonus mentale étant en rapport étroit avec le tonus physique et réciproquement.

Relaxation active

Du point de vue physiologique, il semble que ces exercices respiratoires entraînent une meilleure oxygénation des cellules cérébrales grâce aux exercices augmentant le rythme respiratoire et donc la ventilation. Les exercices agissant sur le plexus solaire et le plexus mésentérique ont une action bénéfique sur les fonctions neurovégétatives. Il faut également noter l’action de la sensation de récupération et d’élimination des tensions après les exercices de concentration musculaires, les massages circulatoires activateurs intégrant encore les sensations proprioceptives au niveau de la conscience et développant ainsi ses capacités.

La relaxation dynamique se divise en trois degrés. C’est une méthode parfaitement structurée qui permet au sujet de prendre contact directement avec son univers intérieur comme le font les techniques les plus classiques d’orient.

La relaxation dynamique du premier degré

La relaxation dynamique du premier degré réalise une approche sophronique des techniques du yoga hindou. Cette relaxation se dénomme également « relaxation dynamique concentrative »; en effet, le sophrologue s’emploie à ce que le sujet se concentre sur la perception de la concentration des muscles nécessaires au mouvement de l’exercice et, surtout, sur la sensation de récupération après le mouvement.

La relaxation dynamique du second degré

Le deuxième degré réalise une approche sophronique des techniques bouddhistes et est appelé « relaxation dynamique contemplative« . La contemplation, selon le concept hindou classique, consiste en ce que l’objet contemplé se maintienne seul, mentalement indépendant de tout effet de volonté. L’objet de la contemplation sera, dans ce second degré, le corps lui-même, comme si la conscience pouvait s’extérioriser et « voir »  mentalement le corps.

La relaxation dynamique du troisième degré

La relaxation dynamique du troisième degré ou relaxation dynamique méditative réalise une approche sophronique des techniques du ZEN japonais. Elle s’inspire du ZEN mais n’est pas le ZEN. Tout rituel, tout caractère sacré notamment, en sont exclus.

Méthodes de relaxation complémentaires

0 Comments

Leave a reply

©2022 coach-angers.com  -  Mentions légales

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?