La sophro-stimulation projective (S.S.P)

Cette méthode est particulièrement intéressante car elle fait la jonction entre les méthodes statiques et les méthodes dynamiques.

Comment pratiquer la SSP

Après une sophronisation simple, dans la position confortable désirée, il s’agit de faire un exercice musculaire rythmé par une respiration synchronique. Par exemple, une fois le niveau sophroliminal atteint, par une sophronisation simple, on inspire l’air en levant un bras, on retient quelques secondes l’air en tendant bien le bras levé, puis on expire l’air en abaissant tout doucement le bras jusqu’à sa position initiale.

On peut exécuter des exercices avec toutes les parties du corps, activant ainsi les perceptions qui, une fois amplifiées par la tension seront particulièrement bien senties au cours de la détente qui suit cette tension.

La séance se termine par une désophronisation.

Applications de la SSP

De nombreux kinésithérapeutes utilisent cette méthode transformant la rééducation d’un membre qui est souvent purement gymnique et inconsciente en mouvement conscient et plus efficace. Cette méthode aide en outre à la maîtrise de la respiration souvent méconnue et pourtant si importante.

LES AUTRES METHODES SOPHRONIQUES STATIQUES

0 Comments

Leave a reply

©2022 coach-angers.com  -  Mentions légales

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?