SOPHRO-RESPIRATION SYNCHRONIQUE ou S.R.S

Protocole

  • S.S.
  • Relaxation physique
  • Relaxation mentale
  • Activation Intrasophronique
  • Respiration
  • Mot « Calme » – Désophronisation

La troisième méthode statique qu’il est conseillé de pratiquer avant de passer aux méthodes dynamiques, est la sophro-respiration synchronique qui consiste en une activation intrasophronique de la respiration où l’expiration servira de véhicule à la mention d’un mot agréable et personnel induisant le calme, la paix et la quiétude.

Le déroulement de la méthode s’effectue selon le même protocole c’est-à-dire qu’il faut commencer par une sophronisation de base  et une fois obtenue la relaxation musculaire, on abaissera le niveau de vigilance vers le niveau sophroliminal, entre veille et sommeil.

On prendra alors conscience de cette respiration libre et totale, à la fois thoracique et abdominale, et on mentionnera, pour soi-même le mot choisi, agréable, détendant, chaque fois que l’on expire l’air. Ce mot, choisi au départ, pourra spontanément changer, comme un autre mot, venant du plus profond de soi, s’installait, spontanément et sans effort. Il faut alors laisser faire.

Après quelques minute. durant lesquelles on pratiquera cette exercice, simple, il sera possible de faire une désophronisation, c’est-à-dire une reprise du tonus d’activité, avant l’ouverture des yeux, comme précédemment indiqué.

COMMENTAIRES POUR LA PRATIQUE SOPHROLOGIQUE

Les avantages de cet exercice résident surtout dans le fait qu’il permet, d’une part, d’améliorer encore la concentration grâce au support de ce mot et d’autre part, de maîtriser le maintien dans ce niveau sophroliminai, sans en sortir, mais aussi sans sombrer dans le sommeil.

D’autre part, cet exercice est à la base d’une méthode intéressante qui est appelée protection sophroliminale où la mention du mot est couplée avec l’image d’une situation à venir et plus précisément, de l’image du coucher, le soir, chez soi, dans son lit. C’est-à-dire que l’on imagine l’heure du coucher en essayant de « voir» tout le rituel habituel de ce moment, on se voit se couchant et prenant la position préférée de l’endormissement et on s’imagine mentionnant le mot choisi et induisant: calme, paix, quiétude, sérénité. Si bien que peu à peu, on va ainsi mettre en route une sorte de réflexe conditionné et on aura bientôt l’agréable surprise de voir apparaître lors de l’endormissement et toute la durée de l’endormissement ce mot spontanément apparu, et qui viendra améliorer non seulement l’endormissement mais toute la durée du sommeil, calme et serein.

On peut également utiliser cet exercice dans le but de dynamiser le réveil. Dans ce cas, il suffit d’imaginer, pendant l’entraînement, non plus l’heure de l’endormissement, mais l’heure du réveil et, mentionner alors non plus un mot induisant le calme, mais au contraire, un court projet positif du type: « chic, bientôt les vacances! » Là aussi, après une période d’entraînement, on pourra voir apparaître bientôt lors du réveil réel, ce court projet positif venant dynamiser toute la journée et permettant de « se lever du bon pied », Cette méthode est recommandée aux sujets chez qui la fatigue du matin est particulièrement pénible.

LES AUTRES METHODES SOPHRONIQUES STATIQUES

0 Comments

Leave a reply

©2022 coach-angers.com  -  Mentions légales

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?