Pratiques sophroniques

Toutes les pratiques sophroniques ont pour but la double détente physique et mentale.

La relaxation musculaire requiert une seule condition : la concentration. La concentration nécessaire est la concentration passive par opposition à la concentration active. Il s’agit d’une attitude de disposition d’esprit qui nous fait dire: “si cela marche, tant mieux. Si cela ne marche pas, cela ira mieux”, sans se décourager.
La relaxation musculaire dans les méthodes sophroniques, et comme dans la pratique de la sophrologie en générale, peut être obtenue n’importe où et dans toutes les positions. Là réside encore un trait de leur originalité et surtout de leur efficacité car elles peuvent et doivent être intégrées dans la vie quotidienne.

Les deux types de méthodes sophroniques

Ces méthodes peuvent être classées en deux groupes:

Méthodes de détente statiques

Les méthodes de relaxation statiques se subdivisent elles-mêmes en trois catégories :

  • celles agissant sur le présent.
  • celles s’adressant au passé.
  • celles qui dynamisent l’avenir.

Dans la pratique, il est conseillé de commencer par une sophronisation simple, une sophronisation de base.

La relaxation dynamique

Il peut sembler à première vue, paradoxal de parler de relaxation et de dynamique, mais le Professeur Caycedo, a prouvé que la sophronisation pouvait être dynamique et faite en position debout, par exemple, sans pour autant altérer l’équilibre. Il semblerait, au contraire, que les différents exercices demandant une certaine contraction musculaire peuvent activer l’approfondissement de la relaxation mentale, étant donné que ce tonus mental est en rapport étroit avec le tonus physique et réciproquement: en abaissant le tonus musculaire on abaisse le tonus mental par désactivation de la Reticulée et baisse du niveau de vigilance.

0 Comments

Leave a reply

©2018 coach-angers.com  -  Mentions légales

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?